PROTÉGER SES PLANTES EN HIVER

sapin enneigé

08 Mar PROTÉGER SES PLANTES EN HIVER

Le froid s’est bien installé ! Avez-vous pensé à protéger vos plantes ? Voici quelques techniques pour les maintenir jusqu’au beaux jours.

PLANTES EN POT

Les différents contenants ont généralement une résistance moyenne au froid avec un fort risque de fissure. C’est pourquoi, il est important de les rentrer à l’intérieur de chez vous. Le tout est que la température ne soit pas inférieure à 5°C et qu’elles soient exposées à la lumière. Attention à ne pas les disposer proches des conduits d’aération afin d’éviter leur assèchement.

Concernant les jardinières que vous ne pourrez peut-être pas rentrer à l’intérieur de votre habitat, voici quelques astuces :

  • Veillez à ce qu’il n’y ait pas d’eau stagnante qui risquerait de geler
  • Les surélever du sol froid et humide dans la mesure du possible
  • Réaliser une bâche en papier bulle pour les envelopper
  • Les rapprocher du mur de votre maison afin qu’elles captent la chaleur intérieure
jardiniere
plante en terre

PLANTES EN PLEINE TERRE

PAILLAGE

Il est possible de mettre en place une couche de paillis autour de vos plantes. Il s’agit de matériaux naturels ou synthétiques, protecteurs et isolants des changements de climat et température. Veillez à bien l’aérer pour éviter le pourrissement, 2 à 3 cm d’épaisseur suffisent ! Il est possible également de former des petites buttes de terre pour maintenir une protection thermique.

ENVELOPPEMENT

Solution ultime pour une protection optimale. Recouvrez l’ensemble des branches et si possible nous vous conseillons d’envelopper le pot avec pour concentrer au mieux la chaleur. Le plus important est de protéger les racines ! Il est possible d’acheter directement des toiles tissées en magasin sinon vous pouvez utiliser de la toile de jute, du film plastique à bulles mais également du papier journal pour vos petites plantes.

Vous avez maintenant toutes les solutions ! Avant de vous lancer dans la protection de vos plantes, renseignez-vous d’abord sur leurs caractéristiques et notamment leur niveau de résistance aux basses températures auprès de pépiniéristes professionnels.